Rose des Vents

    Aventures Bicyclétales ...

Evolution
Voyager vers l'inconnu, rencontrer les Hommes, respecter la Terre !!
 Accueil

Devenir neutre en CO2 ... vous pouvez m'aider ...


 Qui suis-je ?
 Où vais-je ? 
 Pourquoi à vélo ?
Le CO2 (ou dioxyde de carbone) constitue le principal gaz à effet de serre et contribue de façon importante au réchauffement climatique. Un réchauffement climatique qui est responsable aujourd'hui déjà de la fonte des glaces, de l'élévation du niveau de la mer, de la modification du régime des pluies, de l'augmentation de la fréquence des catastrophes climatiques (sécheresses, cyclones, inondations, etc.) et qui nous promet le pire si rien n'est fait pour endiguer le phénomène ...
La source des émissions de gaz à effet de serre est aujourd'hui connue : transports (25%), industrie (25%), tertiaire/résidentiel (22%), déforestation (15%) et agriculture (13%).
En savoir plus ...

Comment devenir neutre en CO2 ?
Cela tombe sous le sens, mais la première chose à faire est de réduire ses émissions personnelles : utiliser le vélo plutôt que l’auto, chauffer moins, climatiser moins, consommer moins et plus localement (par contre, changer vos ampoules et éteindre la lumière ne servira -hélas- presque à rien).
Pour ceux qui ont été un peu lent à comprendre (comme moi) et ceux qui malgré tous leurs efforts continuent à émettre bien trop de gaz à effet de serre ... il existe une solution, la compensation !!
Respecter la Terre
 Devenir neutre en CO2
 Les carnets de voyage
 Pedaler Humanum Est
 Les amis de la bicyclette
 Aventures précédentes
 Questions - Réponses
 Revue de presse
 Equipement
 Partenaires
 Liens
 Bibliographie
 Me contacter
 S'inscrire à la Newsletter
En effet, vous pouvez financer des projets d’énergies renouvelables et d’économie d’énergie qui génèrent d’importantes réductions de CO2. En achetant les réductions de CO2 correspondant à vos émissions, vous participez à la réalisation de ces projets et compensez votre impact sur le climat. Lire aussi plus bas les limites de ce concept ...

Comment m'aider ?
Je me suis donné comme objectif de devenir neutre en CO2 ; pour cela je dois donc compenser mes rejets de CO2 passés et maintenir mes rejets futurs aussi près de zéro que possible :
  • J’ai évalué le coût théorique de la compensation de mes rejets passés dus aux transports à 3 773 Euros (voir le détail du calcul) et j’ai multiplié arbitrairement ce chiffre par 2 pour prendre en compte l’effet temps (je conduis depuis 16 ans et j’ai pris l’avion pour la première fois il y a 13 ans) ainsi que mes autres sources de production de gaz à effet de serre (logement, consommation et alimentation cumulés correspondent à ~ 20% de mes émissions totales : voir le détail de mon bilan carbone personnel). Total = 7 546 Euros.
  • Pour réduire mes rejets de CO2 futurs, j’ai notamment décidé de rentrer chez moi en vélo plutôt qu’en avion. Le coût de ce voyage se monte à 20 000 Euros (12 000 Euros pour les équipements => voir le détail du calcul et 8 000 Euros pour l'alimentation et l'hébergement).
Vous pouvez m'aider en contribuant à ces dépenses. C'est facile, pour cela il y a 4 étapes à suivre :

Etape 1 : Veuillez d'abord sélectionner une des trois formules décrites ci-dessous.

.
formule A: compensation de CO2

j'achète des crédits carbone via
Climat Mundi, Produits et services neutres en CO2
avec votre don !

formule B: 50/50

j'achète des crédits carbone avec une moitié de votre don,
vous parrainez mon voyage avec la seconde moiti
é de votre don.


 formule C: z
éro émission de CO2

vous parrainez mon voyage avec
votre don !




pb 50/50 Velo pas polaire
.
5 706 Euros 
déjà reçus
 300 tonnes de CO2 compensées
.
vous pouvez encore donner
1 840 Euros

..
.
-

.
vous pouvez encore donner
3 680 Euros

..
.
9 725 Euros 
déjà reçus
.

vous pouvez encore donner
10 275 Euros

..
les crédits carbone sont achetés
à chaque millier d'Euros reçus 

les 6 certificats de
compensation de CO
2 sont ici

Certificat de compensation de CO2 (1/8)      
Certificat de compensation de CO2 (2/8)
.
Certificat de compensation 3/8      Certificat de compensation 4/8
.
Certificat de compensation 5/8       Certificat de compensation 6/8
.
les crédits carbone sont achetés
à chaque millier d'Euros 
reçus 

les 6 certificats de
compensation
de CO2 sont ici

Certificat de compensation de CO2     Certificat de compensation de CO2 (2/8)
.
Certificat de compensation 3/8       Certificat de compensation 4/8
.
Certificat de compensation 5/8       Certificat de compensation 6/8.
-

Etape 2 : Envoyez-moi un message comportant les informations suivantes => formule sélectionnée, montant de votre don, nom, prénom, adresse postale ou email.
Vous pouvez également m’envoyer un courrier postal avec les informations sus-mentionnées à l’adresse suivante => 29 Bd Jean Jaurès, 28200 Châteaudun, FRANCE.

Etape 3 : Effectuez un virement sur le compte bancaire suivant => Frédéric LINGET, Crédit Mutuel de Châteaudun,
numéro de compte 15459 37210 0001 0251 803 75
ou
En Thaïlande uniquement => Frederic LINGET, BangkokBank (BBL), numéro de compte 105 430 774 7.
ou
Envoyez un chèque à l'ordre de Frédéric LINGET à l'adresse suivante : 29 Bd Jean Jaurès, 28200 Châteaudun, FRANCE.

Etape 4 : Vous recevrez un message de confirmation ainsi qu'un certificat de don sous quelques jours (si je ne suis pas déjà en route, sinon cela sera plus long) accompagné de ma plus grande gratitude. Merci. 


Attention  Les limites du concept de compensation du CO2   attention

Il est je pense honnête d'indiquer ici que la compensation du CO2 ne fait pas l'unanimité parmi certains défenseurs de l'environnement et spécialistes du changement climatique. Plusieurs raisons sont avancées notamment sur le site Manicore de J.M. Jancovici, et la plus pertinente à mon sens est celle-ci : Compenser, quel effet d'entraînement ?

Extrait : Dès lors que "compenser" est par construction même un "petit geste", cela n'évacue pas pour autant l'intérêt d'y recourir si nous pouvons être sûrs que cela prépare les esprits à effectuer des efforts plus importants ensuite. Mieux, si nous pouvions démontrer que cela constitue le moyen le plus efficace d'avoir rapidement des "gros gestes" derrière, alors la compensation doit devenir obligatoire ! C'est la théorie du "pied dans la porte", qui est à la base de nombre de méthodes d'éducation, de vente, voire d'endoctrinement : visez gros, mais commencez petit. Si cet argument est valable ici, et que "compenser" est un bon moyen d'augmenter l'acceptabilité d'une action plus contraignante "plus tard", et est réellement pris comme la première marche d'un escalier qui en comporte beaucoup plus, alors c'est bien évidemment une bonne idée.


Mais... l'effet inverse existe aussi, quand le petit geste est compris comme le "gros geste" qu'il n'est pas, et du coup inhibe le gros geste au lieu de le provoquer. A ce moment là, au lieu d'avoir l'effet d'entraînement désiré, le "petit geste qui se prenait pour un gros geste" a un effet anesthésiant, en apaisant le sentiment d'urgence alors que rien n'est réglé. Dans le cas qui nous concerne, l'utilisation même des termes "compensation" ou "neutralité" accrédite l'idée que la nuisance n'existe plus. En comptabilité (et même en
Français), "compenser" c'est bien annuler l'effet d'un flux par un flux inverse de même ampleur, et "neutralité" est plus explicite encore : si je deviens "neutre en carbone", c'est bien que je cesse d'avoir un effet sur l'environnement, non ? Difficile avec le terme même de "neutralité" d'avoir immédiatement à 
l'esprit que c'est globalement un geste très insuffisant !

Le "gros geste" auquel il est fait référence ici, c'est la réduction -indispensable effectivement- de notre consommation d'énergie et de nos rejets de gaz à effet de serre ...

La compensation ne vaut donc que si elle s'accompagne d'une réduction. Souvenez-vous en !!
 


.
Tous droits réservés : Copyrights © 2007-2009  Frédéric LINGET